#
 
 
 
 
 

Les vues privées sont des contributions sur la vie intime ou privée de leurs auteurs.

Témoignages, analyses, récits, créations originales… les vues privées sont avant tout le fruit de l’expérience, de la compétence et du talent de leurs auteurs.

Les vues privées peuvent êtres des textes, des photographies ou des dessins. Elles sont toujours signées et accompagnées d’une courte notice biographique de leur auteur.

   

L'après-vichy n'est pas soluble dans l'eau

Vues privées | Vues philosophiques
par Francis ROSENSTIEL
 
Pauvre laboureur piétinant dans la sécheresse de la mémoire fertile, j'aurais tant aimé me faire poète pour chanter ou hurler tout ce que j'ai pu ressentir, au plus profond de mes entrailles, ces jours gris et merveilleux du retour à Vichy, en décembre 1996. En effet, François Potonnier, notre sauveteur en ...
 

Décembre

Vues privées
par Piana *
* l'auteur a utilisé un pseudonyme
 
Décembre, le mois des enfants, grands et petits….
Le mois des fêtes, des cadeaux, ….des féeries,
Des guirlandes scintillantes, des sapins étoilés.
Le mois des chocolats et des marrons glacés.
Celui des étrennes, de la course aux présents,
Du Père Noél et des souvenirs d’antan.

Décembre, le mois des terreurs enfouies en moi
Montrant le bout d’ leur nez dès les premiers frimas,
Un compte a rebours qui résonne dans ma tête,
Bombe a retardement, tic tac hurlant ...
 

Le détour

Vues privées
par Sarah SLAMA *
* l'auteur a utilisé un pseudonyme
 
Je me rappelle avoir pleuré des larmes d’inconsolable révolte lorsque j’ai compris, après avoir lu un à un tous les textes publiés de Koltès, que leur auteur était mort et qu’il n’y aurait rien de plus à attendre de lui, rien à lui répondre, que j’avais là, dans les mains, le corps torturé par sa propre finitude d’un être mort deux fois. Tué de son vivant, bien avant l’heure de mourir, et contemplant curieusement sa propre mort qui continuait, l’air de rien, à se balader dans le monde. ...
 

Eyang Putri s'en est allée

Vues privées
par Bajoe WIBOWO
 
Il est 16h19, le 1er novembre 2005, quand je prends conscience de tout ce que j’aurais voulu dire à ma grand-mère avant qu’elle ne soit hospitalisée ce matin, à la veille de la fin du mois de Ramadan, Hijrah 1426.

Il est 13h50, le 8 novembre 2005, quand j'apprends que Eyang Putri (grand-mère en javanais) vient juste de s'éteindre, à l'âge de 85 ans.

Il est 8h30, le 18 novembre 2005, quand je me recueille auprès de sa tombe dans le cimetière familial de Temangung, petite ville ...
 
   
Vues ® est une marque déposée  Copyright © 2005 Vues