#
 
 
 
 

Un soir à la cour d'honneur

Vues culturelles
par Marc JEANCOURT
Marc Jeancourt est depuis 2001 directeur du Théâtre Firmin Gémier à Antony et Responsable du service culturel de la ville d’Antony. Il a notamment initié une action de développement du cirque contemporain dans les quartiers populaires de la ville. Depuis 2001, il renoue avec son métier de comédien et participe ponctuellement à des spectacles. Précédemment il était administrateur de théâtre et directeur artistique d’un festival qu’il avait créé dans les Pays de la Loire. Marc Jeancourt est titulaire d’une maîtrise d’Administration Economique et Sociale, d’un DEA d’Histoire Contemporaine et a mené un travail de recherche pendant trois ans à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales sous la direction de Pierre Nora. Marc, 39 ans, est père de 4 enfants.
E-mail : benemarc@tiscali.fr
 
Dimanche 10 juillet, je prends place dans la cour d’honneur du palais des papes d’Avignon. A mes côtés une femme d’une soixantaine d’années, pétillante, sur son trente et un. Elle m’accueille (prendre l’accent du midi) : « quand j’étais petite, j’ai vu Gérard Philipe et Jeanne Moreau ici. Je voulais les marier. Mes parents ont eu toutes les peines du monde à m’expliquer que ce n’était pas possible. » Je rentre dans la conversation (sans l’accent) : « mais alors vous avez assisté au début du festival d’Avignon ? » « Pas que le début. Tous les ans je suis là ; j’ai tout vu dans la cour d’honneur. »
A la fin du spectacle, juste après les deux rappels polis, elle se tourne vers moi : « Je n’ai pas tout compris. Mais il me semble que pour une bonne partie du spectacle, c’est une pantalonnade, non ? » J’acquiesce sans masquer mon sourire.
Nous venions d’assister à la troisième représentation de Histoires des larmes de Jan Fabre.
   
Vues ® est une marque déposée  Copyright © 2005 Vues